Les macarons

Vous trouverez sur cette page de multiple recettes de macarons. Il y a plusieurs variétés de parfums, cela va des saveurs classiques au originales.

*Mise à l'honneur d'un grand patissier-chocolatier, expert en macaron :  Pierre Hermé*

http://www.pierreherme.com

Les parfums subtiles des macarons "Pierre Hermé" :

  • Huile d'olive et mandarine
  • Marron et thé vert Matcha
  • Crème brulé (Vanille et éclats de caramel)
  • Infiniment caramel (caramel au beurre salé)
  • Rose (Rose et pétale de rose)
  • Dépaysé (Thé vert Matcha, haricot rouge Azuki, citron vert et gingembre)
  • Huile d'olive et vanille
  • Piétra (Praliné noisette)
  • Chuao (Chocolat pure origine du Chuao, cassis et baies de cassis)
  • Jasmin (Fleur de Jasmin et thé au Jasmin)
  • Eden (Abricot, pêche et safran)
  • Mogador (Chocolat au lait et fruit de la passion)
  • Infiniment chocolat (Chocolat pure origine Venezuela Porcelana)
  • Coing et rose

 

Voici les recettes :

  • Page 1 :  Macarons au pain d'épices
  • Page 2 : Macarons aux carambars
  • Page 3 : Macarons au tiramisu
  • Page 4 : Macarons à la pomme d'amour
  • Page 5 : Macarons à la pistache
  • Page 6 : Macarons à la mûre
  • Page 7 : Macarons aux fraises Tagada

 

 

 

Les macarons au pain d’épices

 

Recette pour 36 macarons. Préparation : 20 min. Repos : 30 min. Cuisson : 13 min.

Ingrédients

Blancs d'oeufs : 3

Sucre glace : 205 g

Poudre d'amandes : 125 g

Sucre en poudre : 30 g

Quatre-épices : 1 c.à.c.

Pain d’épices : 4 tranches

Beurre : 70 g

Crème épaisse : 70 g

Lait : 5 cl

Colorant alimentaire : brun

Matériel

3 plaques à pâtisserie identiques

un robot avec couteau

un batteur avec fouets à neige

un tamis

un verre doseur

une balance ménagère

papier sulfurisé

une poche à douille large et lisse

une corne/spatule en plastique

Réalisation > les macarons

1. Mixer finement le sucre glace, la poudre d'amandes et la poudre de quatre-épices au couteau du robot. Tamiser

au-dessus d'une feuille de papier sulfurisé de grande largeur.

2. Monter les blancs en neige ferme en commençant avec une cuillère de sucre dès que le fouet laisse des

marques, puis en mettant le reste et en fouettant à vitesse maximale pour obtenir un effet "bec d'oiseau", c'est à

dire des pointes de blancs dès que vous retirez les fouets. Ajouter ensuite 20 gouttes de colorant brun dans les

blancs fermes et bien mélanger pour une couleur homogène.

- il vous faut des blancs d'oeufs préparés au frais, c'est-à-dire déjà séparés de leurs jaunes, et attendant au

réfrigérateur depuis quelques jours, ils seront ainsi optimisés pour la réussite de vos macarons. S'ils ne prennent

pas fermement, vous avez toujours l'astuce d'ajouter quelques grains de sel fin ou quelques gouttes de jus de

citron -

3. Saupoudrer peu à peu la poudre bien tamisée dans les blancs, et mélanger à la corne en plastique ou à la

spatule en silicone. Le mélange doit être brillant, lisse, et former un ruban en retombant.

4. Préparer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie.

5. Dresser des petits dômes de 2 cm à la poche avec une douille lisse sur le papier, à intervalles réguliers et en

quinconce.

- pour la technique, la pointe de la douille doit toucher la plaque en étant légèrement inclinée, mais bien face à

vous : une main tient la pointe de la douille appliquée sur la plaque, l'autre main presse la poche remplie de pâte à

macarons au niveau du noeud que vous ne manquerez pas de faire pour que la pâte ne ressorte pas par le haut -

- les petits dômes vont s'étaler un peu pendant la période de repos, alors il vaut mieux commencer par en dresser

des petits avant d'estimer leur taille finale : ceux-ci devraient mesurer environ 3 cm de diamètre après cuisson -

6. Laisser croûter une vingtaine de minutes au moins, voire même toute une nuit.

- la période de "croûtage" sert aussi à une meilleure levée des macarons une fois au four. Il s’agit juste de laisser

sécher les petits ronds de pâte à température ambiante sur la plaque -

7. Déposer la plaque de macarons sur 2 autres plaques identiques vides. Enfourner pour 13 minutes à 150°C. (15

à 20 minutes pour des macarons plus gros)

- cette technique de superposer 3 plaques à pâtisserie dont seule celle du haut porte des macarons est importante

: elle permet aux macarons de gonfler en formant la petite collerette de dentelle à leur base ! -

Réalisation > la crème au pain d’épices

8. Mixer les tranches de pain d'épices, le beurre, la crème et le lait. Bien lisser le tout.

Montage

9. A la sortie du four, laisser refroidir les plaques quelques minutes, puis décoller les macarons.

- s'ils sont suffisamment cuits, ils se décolleront tout seuls, sinon poursuivez la cuisson -

10. Coller les coques de macarons deux à deux avec une noix de fourrage au pain d’épices.

Conservation

Pour qu'ils soient au meilleur de la dégustation, il est conseillé de les laisser rafraîchir au réfrigérateur au moins

une journée auparavant. Bien sûr, ce n'est pas toujours facile de résister à la tentation...

On peut aussi les congeler, ils se décongèlent très bien à température ambiante. Mais n'oubliez pas qu'un

macaron décongelé ne peut être recongelé ensuite !

Source : http://www.puregourmandise.com

 

Les macarons aux Carambar 

Recette pour 36 macarons. Préparation : 15 min. Repos : 20 min. Cuisson : 11 min.

Ingrédients

Blancs d'oeufs : 3

Sucre glace : 200 g

Poudre d'amandes : 125 g

Sucre en poudre : 30 g

Cacao amer en poudre : 10 g

Crème liquide : 100 g

Carambar : 16 (125 g)

Matériel

3 plaques à pâtisserie identiques

un robot avec couteau

un batteur avec fouets à neige

un tamis

un verre doseur

une balance ménagère

papier sulfurisé

une poche à douille large et lisse

une corne/spatule en plastique

Réalisation > les macarons

1. Mixer finement le cacao avec le sucre glace et la poudre d'amandes au couteau du robot. Tamiser au-dessus

d'une feuille de papier sulfurisé de grande largeur.

2. Monter les blancs en neige ferme en commençant avec une cuillère de sucre dès que le fouet laisse des

marques, puis en mettant le reste et en fouettant à vitesse maximale pour obtenir un effet "bec d'oiseau", c'est à

dire des pointes de blancs dès que vous retirez les fouets.

- pas de colorant dans ces coques de macarons, pour obtenir une couleur d'un ton plus claire que les macarons au

chocolat -

- il vous faut des blancs d'oeufs préparés au frais, c'est-à-dire déjà séparés de leurs jaunes, et attendant au

réfrigérateur depuis quelques jours, ils seront ainsi optimisés pour la réussite de vos macarons. S'ils ne prennent

pas fermement, vous avez toujours l'astuce d'ajouter quelques grains de sel fin ou quelques gouttes de jus de

citron -

3. Saupoudrer peu à peu la poudre bien tamisée dans les blancs, et mélanger à la corne en plastique ou à la

spatule en silicone. Le mélange doit être brillant, lisse, et former un ruban en retombant.

4. Préparer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie.

5. Dresser des petits dômes de 2 cm à la poche avec une douille lisse sur le papier, à intervalles réguliers et en

quinconce.

- pour la technique, la pointe de la douille doit toucher la plaque en étant légèrement inclinée, mais bien face à

vous : une main tient la pointe de la douille appliquée sur la plaque, l'autre main presse la poche remplie de pâte à

macarons au niveau du noeud que vous ne manquerez pas de faire pour que la pâte ne ressorte pas par le haut -

- les petits dômes vont s'étaler un peu pendant la période de repos, alors il vaut mieux commencer par en dresser

des petits avant d'estimer leur taille finale : ceux-ci devraient mesurer environ 3 cm de diamètre après cuisson -

6. Laisser croûter une vingtaine de minutes au moins, voire même toute une nuit.

- la période de "croûtage" sert aussi à une meilleure levée des macarons une fois au four. Il s’agit juste de laisser

sécher les petits ronds de macarons à température ambiante sur la plaque -

7. Déposer la plaque de macarons sur 2 autres plaques identiques vides. Enfourner pour 11 minutes à 175°C. (13

à 17 minutes pour des macarons plus gros)

- cette technique de superposer 3 plaques à pâtisserie dont seule celle du haut porte des macarons est importante

: elle permet aux macarons de gonfler en formant la petite collerette de dentelle à leur base ! -

Réalisation > le fondant aux Carambar

8. Faire chauffer la crème, et y faire fondre les Carambar.

9. Laisser refroidir pendant au moins 2 heures, afin que la ganache soit prise mais encore souple.

Montage

10. A la sortie du four, laisser refroidir les plaques quelques minutes, puis décoller les macarons.

- s'ils sont suffisamment cuits, ils se décolleront tout seuls, sinon poursuivez la cuisson -

11. Coller les coques de macarons deux à deux avec une noix de fondant aux Carambar.

Conservation

Pour qu'ils soient au meilleur de la dégustation, il est conseillé de les laisser rafraîchir au réfrigérateur au moins

une journée auparavant. Bien sûr, ce n'est pas toujours facile de résister à la tentation...

On peut aussi les congeler, ils se décongèlent très bien à température ambiante. Mais n'oubliez pas qu'un

macaron décongelé ne peut être recongelé ensuite !

Source : http://www.puregourmandise.com

 

Les macarons au tiramisu

Recette pour 36 macarons. Préparation : 20 min. Repos : 30 min. Cuisson : 13 min.

Ingrédients

Blancs d'oeufs : 3

Sucre glace : 205 g

Poudre d'amandes : 125 g

Poudre à cappuccino : 1 c.à.s.

Sucre en poudre : 30 g

Oeufs : 2

Mascarpone : 150 g

Sucre : 75 g

Matériel

3 plaques à pâtisserie identiques

un robot avec couteau

un batteur avec fouets à neige

un tamis

un verre doseur

une balance ménagère

papier sulfurisé

une poche à douille large et lisse

une corne/spatule en plastique

Réalisation > les macarons

1. Mixer finement le sucre glace et la poudre d'amandes au couteau du robot. Ajouter ensuite la cuillère de poudre

de préparation pour cappuccino. Tamiser au-dessus d'une feuille de papier sulfurisé de grande largeur.

2. Monter les blancs en neige ferme en commençant avec une cuillère de sucre dès que le fouet laisse des

marques, puis en mettant le reste et en fouettant à vitesse maximale pour obtenir un effet "bec d'oiseau", c'est à

dire des pointes de blancs dès que vous retirez les fouets.

- il vous faut des blancs d'oeufs préparés au frais, c'est-à-dire déjà séparés de leurs jaunes, et attendant au

réfrigérateur depuis quelques jours, ils seront ainsi optimisés pour la réussite de vos macarons. S'ils ne prennent

pas fermement, vous avez toujours l'astuce d'ajouter quelques grains de sel fin ou quelques gouttes de jus de

citron -

3. Saupoudrer peu à peu la poudre bien tamisée dans les blancs, et mélanger à la corne en plastique ou à la

spatule en silicone. Le mélange doit être brillant, lisse, et former un ruban en retombant.

4. Préparer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie.

5. Dresser des petits dômes de 2 cm à la poche avec une douille lisse sur le papier, à intervalles réguliers et en

quinconce.

- pour la technique, la pointe de la douille doit toucher la plaque en étant légèrement inclinée, mais bien face à

vous : une main tient la pointe de la douille appliquée sur la plaque, l'autre main presse la poche remplie de pâte à

macarons au niveau du noeud que vous ne manquerez pas de faire pour que la pâte ne ressorte pas par le haut -

- les petits dômes vont s'étaler un peu pendant la période de repos, alors il vaut mieux commencer par en dresser

des petits avant d'estimer leur taille finale : ceux-ci devraient mesurer environ 3 cm de diamètre après cuisson -

6. Laisser croûter une vingtaine de minutes au moins, voire même toute une nuit.

- la période de "croûtage" sert aussi à une meilleure levée des macarons une fois au four. Il s’agit juste de laisser

sécher les petits ronds de pâte à température ambiante sur la plaque -

7. Déposer la plaque de macarons sur 2 autres plaques identiques vides. Enfourner pour 13 minutes à 150°C. (15

à 20 minutes pour des macarons plus gros)

- cette technique de superposer 3 plaques à pâtisserie dont seule celle du haut porte des macarons est importante

: elle permet aux macarons de gonfler en formant la petite collerette de dentelle à leur base ! -

Réalisation > la crème au tiramisu

8. Séparer les blancs des jaunes.

9. Fouetter les jaunes avec le sucre pour que cela mousse et s'éclaircisse. Ajouter le mascarpone peu à peu et

bien mélanger pour que la crème soit lisse.

10. Monter les blancs en neige ferme. Les incorporer ensuite dans la crème au mascarpone. Bien lisser

l'ensemble et entreposer au frais quelques heures pour que la préparation se fige un peu.

Montage

11. A la sortie du four, laisser refroidir les plaques quelques minutes, puis décoller les macarons.

- s'ils sont suffisamment cuits, ils se décolleront tout seuls, sinon poursuivez la cuisson -

12. Coller les coques de macarons deux à deux avec une noix de crème au tiramisu.

Conservation

Pour qu'ils soient au meilleur de la dégustation, il est conseillé de les laisser rafraîchir au réfrigérateur au moins

une journée auparavant. Bien sûr, ce n'est pas toujours facile de résister à la tentation...

On peut aussi les congeler, ils se décongèlent très bien à température ambiante. Mais n'oubliez pas qu'un

macaron décongelé ne peut être recongelé ensuite !

Source : http://www.puregourmandise.com

 

 Les macarons à la pomme d'amour

Recette pour 36 macarons. Préparation : 20 minutes. Repos : 30 minutes. Cuisson : 13 minutes.

Ingrédients

Blancs d'oeufs : 3

Sucre glace : 210 g

Poudre d'amandes : 125 g

Sucre en poudre : 30 g

Colorant alimentaire : rouge, en poudre

Chocolat blanc : 100 g

Crème liquide : 10 cl / 100 g

Sirop à la pomme d'amour : 75 g (Le temps des mets™)

Colorant alimentaire : rouge en poudre

Matériel

3 plaques à pâtisserie identiques

un robot avec couteau

un batteur avec fouets à neige

un tamis

un verre doseur

une balance ménagère

une petite casserole

papier sulfurisé

une poche avec une douille large et lisse

une corne/spatule en plastique (Matfer)

 

Réalisation

La ganache à la pomme d'amour

1. Faire bouillir la crème pendant une minute.

2. Baisser sur feu doux, et ajouter le sirop aromatisé à la pomme d'amour et le chocolat blanc à fondre. Bien lisser. Ajouter un peu de colorant rouge en poudre (une pointe de couteau).

3. Retirer ensuite du feu et faire tiédir pour que la préparation se fige un peu.

 

Les macarons

4. Mixer finement le sucre glace et la poudre d'amandes au couteau du robot. Tamiser au-dessus d'une feuille de papier sulfurisé de grande largeur.

5. Préparer 30 g de sucre en poudre. Monter les blancs en neige ferme en commençant avec une cuillère de sucre dès que le fouet laisse des marques, puis en mettant le reste et en fouettant à vitesse maximale pour obtenir un effet "bec d'oiseau", c'est à dire des pointes de blancs dès que vous retirez les fouets. Ajouter une cuillère à moka de colorant rouge en poudre. Bien mélanger pour une couleur homogène.

- pour cette recette, du colorant rouge liquide ne suffira pas à donner cette teinte soutenue typique des pommes d'amour, vous n'obtiendrez qu'un rose pastel, il vous faut du colorant en poudre -

- il vous faut des blancs d'oeufs préparés au frais, c'est-à-dire déjà séparés de leurs jaunes, et attendant au réfrigérateur depuis quelques jours, ils seront ainsi optimisés pour la réussite de vos macarons. S'ils ne prennent pas fermement, vous avez toujours l'astuce d'ajouter quelques grains de sel fin ou quelques gouttes de jus de citron -

6. Saupoudrer peu à peu la poudre bien tamisée dans les blancs, et mélanger à la corne en plastique ou à la spatule en silicone. Le mélange doit être brillant, lisse, et former un ruban en retombant.

7. Préparer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie.

8. Dresser des petits dômes de 3 cm de diamètre à la poche avec une douille lisse sur le papier à intervalles réguliers et en quinconce.

- pour la technique, la pointe de la douille doit toucher la plaque en étant légèrement inclinée, mais bien face à vous : une main tient la pointe de la douille appliquée sur la plaque, l'autre main presse la poche remplie de pâte à macarons au niveau du noeud que vous ne manquerez pas de faire pour que la pâte ne ressorte pas par le haut -

- les petits dômes vont s'étaler un peu pendant la période de repos, alors il vaut mieux commencer par en dresser des petits avant d'estimer leur taille finale : ceux-ci devraient mesurer environ 3,5 cm de diamètre après cuisson -

9. Laisser croûter une quinzaine de minutes au moins, voire même toute une nuit.

- la période de "croûtage" sert aussi à une meilleure levée des macarons une fois au four -

10. Déposer la plaque de macarons sur 2 autres plaques identiques vides. Enfourner pour 13 minutes à 150°C. (15 à 20 minutes pour des macarons plus gros)

- cette technique de superposer 3 plaques à pâtisserie dont seule celle du haut porte des macarons est importante : elle permet aux macarons de gonfler en formant la petite collerette de dentelle à leur base ! -

 

Le montage

11. A la sortie du four, laisser refroidir les plaques quelques minutes, puis décoller les macarons.

- s'ils sont suffisamment cuits, ils se décolleront tout seuls, sinon poursuivez la cuisson -

12. Après la prise de la ganache à la pomme d'amour, coller les coques de macarons deux à deux avec une noix de cette ganache rouge.

 

La conservation

Pour qu'ils soient au meilleur de la dégustation, il est conseillé de les laisser rafraîchir au réfrigérateur au moins une journée auparavant. Bien sûr, ce n'est pas toujours facile de résister à la tentation...

On peut aussi les congeler, ils se décongèlent très bien à température ambiante. Mais n'oubliez pas qu'un macaron décongelé ne peut être recongelé ensuite !

 

Source : http://www.puregourmandise.com

Les macarons à la pistache

 

Recette pour 36 macarons. Préparation : 15 minutes. Repos : 20 minutes. Cuisson : 13 minutes.

Ingrédients

Blancs d'oeufs : 3

Sucre glace : 205 g

Poudre d'amandes : 125 g

Sucre en poudre : 30 g

Pistaches : 30 g

Jaunes d'oeufs : 2

Crème liquide : 100 g

Pâte de pistache : 50 g

Beurre : 20 g

Sucre vanillé : 20 g (ou 2 sachets)

Colorants alimentaires : vert et jaune

Matériel

3 plaques à pâtisserie identiques

un robot avec couteau

un batteur avec fouets à neige

un tamis

un verre doseur

une balance ménagère

papier sulfurisé

une poche avec une douille large et lisse

une corne/spatule en plastique (Matfer)

 

Réalisation

Le fondant à la pistache

1. Délayer la pâte de pistache dans la crème liquide tiédie. Ajouter un sachet de sucre vanillé et porter à ébullition. Mélanger les jaunes d'oeufs avec l'autre sachet de sucre vanillé. En prélever une cuillère à mélanger avec la crème de pistache bouillante. Mélanger le tout ensuite et porter à 85 degrés avec une sonde culinaire. Puis mettre aussitôt à refroidir. Ajouter le beurre mou et mettre au frais.

 

Les coques de macarons

2. Mixer finement les pistaches avec le sucre glace et la poudre d'amandes au couteau du robot. Tamiser au-dessus d'une feuille de papier sulfurisé de grande largeur.

- peut-être qu'il restera dans le tamis des petits éclats d'amandes et pistaches, vous pouvez les garder pour en décorer avant cuisson les coques supérieures des macarons -

3. Monter les blancs en neige ferme en commençant avec une cuillère de sucre dès que le fouet laisse des marques, puis en mettant le reste et en fouettant à vitesse maximale pour obtenir un effet "bec d'oiseau", c'est à dire des pointes de blancs dès que vous retirez les fouets. Ajouter ensuite 20 gouttes de colorant vert et 6 gouttes de colorant jaune dans les blancs fermes et bien mélanger pour une couleur homogène.

- la couleur verte est soutenue mais s'affadira à la cuisson -

- il vous faut des blancs d'oeufs déjà séparés de leurs jaunes, attendant au réfrigérateur depuis quelques jours et à température ambiante depuis quelques heures, ils seront ainsi optimisés pour la réussite de vos macarons. S'ils ne prennent pas fermement, vous avez toujours l'astuce d'ajouter quelques grains de sel fin ou quelques gouttes de jus de citron -

4. Saupoudrer peu à peu la poudre bien tamisée dans les blancs, et mélanger à la corne en plastique ou à la spatule en silicone. Le mélange doit être brillant, lisse, et former un ruban en retombant.

5. Préparer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie.

6. Dresser des petits dômes de 2 cm à la poche avec une douille lisse sur le papier, à intervalles réguliers et en quinconce. Si vous avez gardé quelques brisures de pistaches et amandes, c'est le moment d'en saupoudrer la moitié des coques de macarons, celles qui deviendront les coques supérieures.

- pour la technique, la pointe de la douille doit toucher la plaque en étant légèrement inclinée, mais bien face à vous : une main tient la pointe de la douille appliquée sur la plaque, l'autre main presse la poche remplie de pâte à macarons au niveau du noeud que vous ne manquerez pas de faire pour que la pâte ne ressorte pas par le haut -

- les petits dômes vont s'étaler un peu pendant la période de repos, alors il vaut mieux commencer par en dresser des petits avant d'estimer leur taille finale : ceux-ci devraient mesurer environ 3 cm de diamètre après cuisson -

7. Laisser croûter une vingtaine de minutes au moins, voire même toute une nuit.

- la période de "croûtage" sert aussi à une meilleure levée des macarons une fois au four -

8. Déposer la plaque de macarons sur 2 autres plaques identiques vides. Enfourner pour 12 minutes à 150°C. (15 à 20 minutes pour des macarons plus gros)

- cette technique de superposer 3 plaques à pâtisserie dont seule celle du haut porte des macarons est importante : elle permet aux macarons de gonfler en formant la petite collerette de dentelle à leur base ! -

 

Le montage

9. A la sortie du four, laisser refroidir les plaques quelques minutes, puis décoller les macarons.

- s'ils sont suffisamment cuits, ils se décolleront tout seuls, sinon poursuivez la cuisson -

10. Coller les coques de macarons deux à deux avec une noix de fondant à la pistache.

 

La conservation

Pour qu'ils soient au meilleur de la dégustation, il est conseillé de les laisser rafraîchir au réfrigérateur au moins une journée auparavant. Bien sûr, ce n'est pas toujours facile de résister à la tentation...

On peut aussi les congeler, et ils se décongèlent très bien à température ambiante. Mais n'oubliez pas qu'un macaron décongelé ne peut être recongelé ensuite !

 

Source : http://www.puregourmandises.com

 

Les macarons à la mûre

 

Recette pour 36 macarons. Préparation : 15 minutes. Repos : 20 minutes. Cuisson : 13 minutes.

Ingrédients

Blancs d'oeufs : 3

Sucre glace : 210 g

Poudre d'amandes : 125 g

Sucre en poudre : 30 g

Colorant alimentaire : fuschia (Artgato)

Sucre en poudre : 50 g

Mûres : 250 g (fraîches ou surgelées)

Vitpris : 20 g

Matériel

3 plaques à pâtisserie identiques

un robot avec couteau

un batteur avec fouets à neige

un tamis

un verre doseur

une balance ménagère

papier sulfurisé

une poche avec une douille large et lisse

une corne/spatule en plastique

 

Réalisation

Les macarons à la mûre

1. Mixer finement le sucre glace et la poudre d'amandes au couteau du robot. Tamiser au-dessus d'une feuille de papier sulfurisé de grande largeur.

2. Monter les blancs en neige ferme en commençant avec une cuillère de sucre dès que le fouet laisse des marques, puis en mettant le reste et en fouettant à vitesse maximale pour obtenir un effet "bec d'oiseau", c'est à dire des pointes de blancs dès que vous retirez les fouets. Ajouter ensuite 40 gouttes de colorant fuschia ou rouge dans les blancs fermes et bien mélanger pour une couleur homogène.

- la couleur rose est soutenue mais s'affadira à la cuisson -

- il vous faut des blancs d'oeufs préparés au frais, c'est-à-dire déjà séparés de leurs jaunes, et attendant au réfrigérateur depuis quelques jours, ils seront ainsi optimisés pour la réussite de vos macarons. S'ils ne prennent pas fermement, vous avez toujours l'astuce d'ajouter quelques grains de sel fin ou quelques gouttes de jus de citron -

3. Saupoudrer peu à peu la poudre bien tamisée dans les blancs, et mélanger à la corne en plastique ou à la spatule en silicone. Le mélange doit être brillant, lisse, et former un ruban en retombant.

4. Préparer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie.

5. Dresser des petits dômes de 2 cm à la poche avec une douille lisse sur le papier, à intervalles réguliers et en quinconce.

- pour la technique, la pointe de la douille doit toucher la plaque en étant légèrement inclinée, mais bien face à vous : une main tient la pointe de la douille appliquée sur la plaque, l'autre main presse la poche remplie de pâte à macarons au niveau du noeud que vous ne manquerez pas de faire pour que la pâte ne ressorte pas par le haut -

- les petits dômes vont s'étaler un peu pendant la période de repos, alors il vaut mieux commencer par en dresser des petits avant d'estimer leur taille finale : ceux-ci devraient mesurer environ 3 cm de diamètre après cuisson -

6. Laisser croûter une vingtaine de minutes au moins, voire même toute une nuit.

- la période de "croûtage" sert aussi à une meilleure levée des macarons une fois au four -

7. Déposer la plaque de macarons sur 2 autres plaques identiques vides. Enfourner pour 13 minutes à 150°C. (15 à 20 minutes pour des macarons plus gros)

- cette technique de superposer 3 plaques à pâtisserie dont seule celle du haut porte des macarons est importante : elle permet aux macarons de gonfler en formant la petite collerette de dentelle à leur base ! -

 

La gelée à la mûre

8. Faire compoter les mûres à feu doux, avec les 50 g de sucre semoule et le Vitpris pendant au moins 15 minutes. Bien écraser pour faire éclater les grains, et passer au chinois pour enlever tout pépin. Mélanger et lisser. Laisser refroidir.

 

Le montage

9. A la sortie du four, laisser refroidir les plaques quelques minutes, puis décoller les macarons.

- s'ils sont suffisamment cuits, ils se décolleront tout seuls, sinon poursuivez la cuisson -

10. Coller les coques de macarons deux à deux avec une noix de gelée de mûre.

 

La conservation

Pour qu'ils soient au meilleur de la dégustation, il est conseillé de les laisser rafraîchir au réfrigérateur au moins une journée auparavant. Bien sûr, ce n'est pas toujours facile de résister à la tentation...

On peut aussi les congeler, et ils se décongèlent très bien à température ambiante. Mais n'oubliez pas qu'un macaron décongelé ne peut être recongelé ensuite !

 Source : http://www.puregourmandise.com

 

Macarons aux fraises Tagada®

Temps de préparation : 35 minutes

Temps de cuisson : 10 minutes

Temps de repos : 1 heure

 

Ingrédients pour une quinzaine de macarons :

Pour les coques : 120g blancs d'oeufs (4 petits oeufs et 3 gros oeufs), 100g d'amande en poudre, 200g de sucre glace, 40g de sucre en poudre, une vingtaine de gouttes de colorant alimentaire rouge.

Pour la garniture fraise Tagada®: 10cl de crème fraîche 15% de matières grasses, 60g de chocolat blanc et 110g de fraises Tagada®.

Le matériel : du papier sulfurisé, 2 plaques à pâtisserie, 1 tamis (passoire avec des trous assez fins) et une poche à douille (non cannelée).

 

La préparation des coques :

1- Mélanger le sucre glace et la poudre d'amande. Tamiser ce mélange.

2- Monter les blancs en neige avec une cuillère à soupe de sucre en poudre. Ils doivent être fermes sans être "durs comme du béton". Tout en continuant de battre les blancs, ajoutez en pluie fine le sucre en poudre et le colorant alimentaire jaune. Lorsque vous retirer le fouet, les blancs doivent former un petit pic.

3- A l'aide d'une Maryse, incorporer délicatement aux blancs en neige le mélange tamisé. Les blancs ne doivent pas retomber complètement, vous devez obtenir un mélange souple et brillant.

4- Prendre une poche à douille avec embout lisse et la remplir de cette pâte à macarons. Poser une feuille de papier sulfurisé sur la plaque du four (si vous avez 2 plaques à pâtisserie, vous pouvez les superposer, cela facilitera la formation de la "collerette" du macaron). Former des boules de 3 cm de diamètre environ pour des petits macarons. Laisser reposer au minimum 30 minutes à 1 nuit pour qu'une sorte de pellicule se forme sur le dessus du macaron.

4- Mettre au four préchauffé à 170°C durant 10 minutes en tournant la plaque à mi-cuisson (pour ceux qui n'ont pas de four à chaleur tournante).

5- Humidifier votre plan de travail et déposer dessus la feuille de papier sulfurisé avec les macarons à la sortie du four pour que les macarons se décollent facilement. Laisser refroidir et décoller.

La préparation de la garniture aux fraises:

1- Mélanger dans une casserole à feu doux la crème, le chocolat blanc et les fraises Tagada® jusqu'à ce que toutes les fraises soient fondues. Vous devez obtenir une préparation lisse.

2- Garnir les macarons avec une noix de crème aux fraises et coller les coques 2 à 2.

ATTENTION : Si vous avez le courage de ne pas les manger tout de suite, faites-le ! Les macarons sont toujours bien meilleurs le lendemain.

Source : http://wonderktichen.free.fr

Commentaires (2)

1. Collatoofjels (site web) 26/08/2012

Hi, I'm 15. I have 5" (i think you understand). Should i buy viagra - <a href=http://waecab.buyonlineregular.com/?p=asaveursgourmandes-ha.e-monsite.com >buy viagra</a> , http://hedmmk.buyonlineregular.com/?p=ssaveursgourmandes-ha.e-monsite.com buy viagra to make it longer?

2. megeCrors (site web) 18/10/2012

payday loans online - <a href=http://usapaydayloansonlinetoday.com/#6046>payday loans online</a> , http://usapaydayloansonlinetoday.com/#15509 payday loans online

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site